Imprimer  |    Fermer cette fenêtre



Histoire de l'arboretum


1544
Arnould de Surmont est propriétaire à HALLUIN (Terriers de l’Echevinage d’Halluin depuis 1490 – Archives A.D. Nord).


1930
Ses lointains descendants directs, les Charles Flipo–Tiberghien, possèdent un terrain de 2 hectares au Mont d’Halluin – colline dite jadis "Mont des LOUVIERES" – ils y commandent au paysagiste belge Jules Buyssens l’aménagement d’un parc "à l’anglaise".

1932
L’architecte Charles Bourgeois établit les plans de la demeure, qui sera construite dans le style charmant d’une grande ferme flamande du XVIIème siècle.

1950
La famille Carissimo–Desurmont devient propriétaire du domaine, que l’on appelle Manoir aux Loups. Le parc est alors remodelé et agrandi à 5 hectares avec le concours de Percy S. CANE, paysagiste anglais de renom. Il intègre des terrasses et glacis à de vastes allées gazonnées.

1951
Jean Carissimo y plante un premier arbre, très rare à l’époque : un Métaséquoïa. Depuis, d’innombrables jeunes pousses sont plantées chaque année : 350 variétés de conifères des 5 continents forment un ensemble harmonieux parmi quelques splendides feuillus.

1989
Le paysagiste Hervé Lefort intronise le Manoir aux Loups dans le Guide des Jardins de France (M. Racine – Actes Sud).

1990
Une violente tempête s’abat au nord de la métropole lilloise. Au Manoir, cent arbres sont dévastés en trois heures à peine.

1991
Le parc arboretum est lauréat de la Fondation de France et des éditions Laffont. Plusieurs collections de nouveaux spécimens sont réparties dans les vallonnements du Parc. Celui–ci apparaît désormais en nombreux médias européens, presse, radio, télévision, etc.

2000
Le Manoir aux Loups adhère à la récente Association des Parcs et Jardins du Nord–Pas–de–Calais.

2004
Le parc arboretum est labellisé "Jardin remarquable" par le Ministère de la Culture et le Conseil National des Parcs et Jardins de France. Cette appellation valorise les espaces verts qui satisfont notamment à trois critères : l’ouverture au public, la qualité esthétique et botanique, ainsi que l’entretien. En France, 224 parcs et jardins sont ainsi labellisés, dont le premier dans la Métropole Lilloise est le Manoir aux Loups à Halluin : il présente à la fois un intérêt botanique et historique, ainsi qu’une grande beauté arboricole et paysagère.



© 2022 Parc Arboretum du Manoir aux Loups
www.parcmanoirauxloups.fr